Sortir de l’Anonymat

Les News on 23 Apr , 2016

Sortir de l’Anonymat

Chacun d’entre nous, à travers le « moi » de sa personne, est une délégation du « Soi », dépositaire d’un mandat d’expression.

« Sortir de l’anonymat c’est sortir de l’enfermement du « moi et de l’oubli du « Soi »

Que signifie alors sortir de l’enfermement du « moi » ?

Cela invite à libérer l’attention qui est focalisée exclusivement sur l’égocentrisme de la personne dans le déni ou l’indifférence de l’autre au profit de son seul et propre intérêt.

En effet, une attention figée exclusivement sur un seul sujet, en l’occurrence la personne, ne pourra pas disposer d’une vue panoramique et d’un objectif grand angle pour identifier et s’intéresser à de nouveaux sujets. La vision, soumise à la fixité des filtres installés, à travers même un balayage à 360° ne retiendra et ne sélectionnera uniquement que les éléments qui concernent la personne directement. Tout le reste sera occulté, ignoré, dénié ou rejeté.

L’attention, à l’image d’un tuyau d’arrosage percé de nombreux trous fournissant à l’arrivée seulement un mince filet d’eau sans pression, est ainsi appauvrie et dépourvue d’énergie. L’attention se sclérose à la longue et subit une perte d’énergie considérable qui, à terme, réduit l’expression de la personne au sein de son univers se fossilisant à son tour.

Les idées fixes et images identiques tournent en boucle en reproduisant des schémas récurrents qui engendrent des états comportementaux figés et déstabilisants.

Ce procédé de fonctionnement vampirise l’attention au profit du « moi » et introduit une attente permanente de résultat. Des résultats probants pour calmer le mental, justifier de son attitude, contrôler et verrouiller son périmètre d’influence, procurer des satisfactions, produire une confiance virtuelle et une sécurité factice car reposant seulement sur l’impermanence des créations matérielles.

Cet enfermement du « moi » et son intense besoin récurrent d’être rassuré, reconnu et apprécié, est la cause d’un comportement qui réclame toujours plus et trouve que ce n’est jamais assez… C’est une histoire sans issue et sans fin !

« Sortir de l’anonymat c’est sortir de l’oubli du « Soi »

Que signifie alors sortir de l’oubli du « Soi » ?

Ici, le « moi », de son point de vue, ne se considère pas anonyme tant qu’il bénéficie de la reconnaissance extérieure et qu’il le justifie à travers les preuves matérielles avérées. Mais dans l’oubli du « Soi » il est complètement isolé et totalement anonyme de par son déficit d’attention libre à Son sujet. Le « moi » n’est pas anonyme tout en l’étant le temps de son ignorance, déni ou rejet de la présence du « Soi » car il s’exclut lui-même de sa véritable communauté.

Le « moi » n’est qu’une délégation du « Soi » qui lui confère un mandat d’expression pour Le représenter et Le manifester à travers sa trajectoire d’incarnation éphémère. Le « moi » est sensé servir les Inspirations et Intentions éclairées du « Soi » qui sont destinées à créer et contribuer en priorité au bien commun afin que ce soit bon pour tous et tout le vivant.

Sous divers conditionnements et influences, le « moi » a détourné et usurpé le pouvoir du « Soi » dans l’oubli, à son seul profit. Pour illustrer ce propos, le « moi » est comme la plante semé, enfermé et limité dans un pot et le « Soi » est le sol fertile de l’univers dans lequel la plante se développe et s’épanouie dans sa pleine maturité.

Le « Soi » réside au sein de « l’illimité », Il est constitué de pure énergie, son domaine est un champ de conscience unifié, son intelligence est de nature omniprésente, omnisciente, omnipotente et son action se manifeste à travers le Principe créateur. Il est source de toute Vie !

Le « moi », pour échapper à l’enfermement, est appelé à sortir de lui-même, à ouvrir et étendre son périmètre d’observation et d’investigation. Il est important pour lui de se délivrer des automatismes et conditionnements enchâssés dans son mental hyperactif. La clé de la délivrance est la pratique de l’intégrité vis-à-vis de lui-même et la reconnaissance des conditions carcérales de son propre univers.

Le fait de calmer le mental ouvre l’accès aux inspirations et intuitions de plans de conscience plus étendus. La navigation dans ces plans de conscience élargie se fait à travers le ressenti et une perception raffinée qui entrent en résonance avec des intentions porteuses d’un sens plus profond, plus noble et plus sensible de l’incarnation.

Chemin faisant se profile alors dans la conscience une forme plus subtile de l’existence apportant une compréhension nouvelle, non seulement à la présence humaine mais à tous les états du vivant terrestre. Progressivement les images des formes apparentes se superposent et s’agrègent les unes aux autres pour former un tout homogène, cohérent et harmonieux.

A travers la découverte, la compréhension et l’intégration de ce sublime puzzle de la Création, vécues au cours des traversées de son incarnation, le « moi » reconsidère alors la nature du véritable rôle de son mandat d’expression. Il perçoit avec acuité l’ordonnancement naturel du droit fil de la Vie. Il comprend et accepte que ce ne sont pas les résultats matériels qui sont importants mais que le seul résultat probant et avéré est bien le « Processus d’Evolution ».

La magie de la Vie accomplit ainsi son œuvre bienveillante. Le « moi » n’est plus isolé, séparé ni anonyme au sein d’une masse informe soumise au brouhaha mental. Il accomplit à son tour le mandat d’expression confié par le « Soi ». Avec gratitude et fraternité il inspire aussi les autres « moi » car par ses vibrations élevées il devient « l’exemple » qu’elles révèlent au monde.

Dans cette exaltation partagée, le « Moi » finit par se fondre dans le « Soi » et ensemble Ils se confondent dans l’unité des plans denses et subtils, « l’Alliance » s’accomplit alors. De ce plan de conscience unifié, émergent des créations éclairées qui se manifestent à travers des « Projets » qui servent, au-delà de l’intérêt personnel, le Bien commun.

 Espagne - 20150828_163353_resized   Alain Rech

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>