Accompagnement et soutien à la personne

Forme de l'interaction

Forme de notre interaction

L'interactivité est une forme conversationnelle mettant en relation deux ou plusieurs personnes qui mutualisent délibérément leurs moyens et actions pour amplifier l'efficience du résultat obtenu.

Comment allons-nous communiquer ?

Je choisis délibérément de privilégier l'écriture plutôt qu'une communication verbale pour procéder à nos échanges interactifs.

Pour quelles raisons ?

J'y vois beaucoup d'avantages, notamment de ne pas être soumis aux réactions émotionnelles spontanées lors d'échanges verbaux ; de pouvoir prendre conscience d'éventuelles réactions spontanées ; de prendre le temps de ressentir et percevoir plus largement la nature et la cause de ces réactions. Elles sont souvent à l'origine ou au maintien de situations récurrentes rencontrées.
Ce recul dans le calme et le silence ouvre un espace où une réflexion intime et une introspection approfondie peuvent s'installer et permettre de faire remonter naturellement à la surface ce qui a été enfoui (nos jugements, résistances, à priori, frustrations etc.) au cours de notre vécu. Il est évident qu'avant d'écrire nous sommes amenés à réfléchir à ce que nous voulons exprimer.

Ce mode opératoire permet de rester bien centré sur le sujet abordé et de ne pas s'éparpiller dans considérations annexes qui pourraient nous en éloigner. De ce fait, nous obtenons en retour un gain de temps efficient et une optimisation croissante.

Ce procédé me permet également de ressentir et percevoir plus finement votre situation afin de cibler davantage la nature de mes questions, suggestions ou propositions.

Ce mode pratique préserve également votre intimité et renforce votre anonymat si vous souhaitez le conserver. Cette pratique offre ainsi l'avantage d'une totale liberté des horaires pour l'utilisation de votre forfait mensuel et d'un appréciable gain de temps par l'absence de déplacement.

 

coucher de soleil sur la mer-photo alain Marquina

LES PAROLES ...

Les paroles s'envolent et les écrits restent. Leurs mots constituent des graines auto-germantes que l'on peut visiter et revisiter à tout moment.
L'écrit sait trouver les mots justes car il prend le temps de les ressentir avant de les exprimer.
Les paroles s'oublient dans les méandres de la mémoire, les écrits tracent les empreintes du passé.
L'écrit plonge dans le silence de la réflexion, les paroles fusent au rythme du brouhaha mental.

Par mail Contactez-moi